Zesteur

Tout barman vous dira que la clé d’un bon cocktail réside dans sa préparation. Et l’un des outils les plus importants de l’arsenal de tout barman est le zesteur.

Le zeste est plein d’huiles essentielles qui peuvent ajouter une énorme quantité de saveur à un cocktail.

Lorsque vous utilisez un zesteur, il est important de n’enlever que la couche la plus externe de l’écorce – si vous allez trop loin, vous vous retrouverez avec une moelle amère.

Vous pouvez également utiliser une râpe pour créer des garnitures pour vos cocktails.

Zesteur

8 résultats affichés

8 résultats affichés

Sur le point d’acheter un zesteur ? Lisez d’abord ceci 👇 

Le zesteur est l’un de ces accessoires de cuisine qui deviennent vite indispensables.

Grâce à sa lame en acier inoxydable, il ne faut que quelques secondes pour retirer la peau des agrumes. Citrons, oranges, mandarines, … Quand il s’agit de collecter le zeste, cette râpe est bien plus efficace que des couteaux.

Et là, peut-être vous demandez-vous ce qu’un zesteur a à voir avec la préparation de cocktails.

Rappelons que certaines boissons ne sont complètes qu’avec un peu de zeste. C’est par exemple le cas du French 75 ou du 59’zest.

Alors oui, le zesteur n’est pas l’ustensile de cuisine auquel on pense en premier. Parfois même, il est tentant de le remplacer par une microplane ou par des couteaux. Mais rien, vraiment rien, ne peut remplacer cet essentiel du barware.

Définition : qu’est-ce qu’un zesteur ?

Difficile de décrire visuellement un zesteur sans utiliser d’allégories.

Des couteaux, il emprunte l’association d’un manche en plastique et d’une lame en acier inoxydable.

De la microplane, il a conservé la présence de petits trous tout le long de son extrémité en inox.

En fait, disons que le zesteur est un ustensile de cuisine comprenant une lame incurvée parsemée de petits trous. C’est grâce à ces derniers qu’une simple pression sur la peau des agrumes suffit à retirer celle-ci.

Cerise sur le gâteau : la lame permet d’obtenir de fins rubans très designs.

Entièrement mécanique, le zesteur ne requiert pas d’électricité ou n’importe quelle autre source d’énergie pour fonctionner. Contentez-vous de le déposer sur vos citrons et de tirer. Rien de plus.

Quel est le rôle d’un zesteur ?

Un zesteur sert à zester des agrumes, c’est-à-dire à retirer le zeste de ces fruits tropicaux.

Grâce à cet ustensile de cuisine, vous n’aurez pas de peine à retirer la couche superficielle de la peau d’un fruit. Fruitées, ces écorces peuvent être utilisées pour rehausser le goût des pâtisseries ou des cocktails.

L’avantage du zesteur, c’est qu’il permet d’obtenir uniquement la première couche des agrumes. En effet, la peau d’un citron, d’une mandarine ou d’une orange est constituée de deux membranes :

  • l’une d’entre elles, le zeste, est de couleur jaune ou orange et a la saveur du fruit ;
  • la seconde, de couleur blanche, est située en dessous du zeste et se démarque par son amertume.

Pour des cocktails savoureux, il est nécessaire de prendre uniquement le zeste sans toucher à la partie blanche. C’est pourquoi les couteaux ne sont pas les ustensiles de cuisine idéaux pour zester. Trop épaisses, leurs lames en acier inoxydable ont de la peine à opérer une scission entre les deux membranes. Le zesteur, lui, ne rencontre aucunes difficultés majeures.

Et si vous faites encore partie de ceux qui pensent que cet accessoire à cocktail est dispensable, lisez ce qui suit.

Existe-t-il des alternatives au zesteur ?

Alors même que ces ustensiles de cuisine ont des prix dérisoires, certains hésitent encore à en faire l’acquisition. À chaque fois qu’il visite une boutique en ligne spécialisée dans les accessoires pour barman, ils hésitent : “et si l’engouement autour du zesteur n’était que passagère ?”.

Parce que La Boutique du Cocktail respecte votre droit à vous faire votre propre opinion, voici trois autres alternatives au zesteur.

L’économe

L’économe, ou épluche-légumes, est parfois utilisé pour zester des agrumes.

Sauf que, malheureusement, il produit des morceaux de zeste assez épais. Pour tapisser le fond des moules ou apporter une note exotique à du chocolat, pourquoi pas ? Mais si vous avez envie de rehausser un cocktail, ces zestes ne feront pas l’affaire.

Par ailleurs, avec l’économe, il est difficile de ne pas tirer un peu de la partie blanche.

En conclusion : avec un économe, vos zestes seront épais et amers.

La râpe microplane

La râpe microplane fait partie des ustensiles de cuisine que l’on ne présente plus.

Cette dernière est composée d’une longue tête en métal recouverte de petits orifices. Pour faciliter le maniement de l’objet, cette section est accolée à un manche en plastique aux couleurs acidulées.

Adulée par les chefs et les passionnés de cuisine, la râpe microplane a plus d’une fonction. Ainsi, elle peut…

  • … réduire le fromage en copeaux ;
  • … broyer la noix de muscade en poudre ;
  • … extraire le zeste composant la peau des agrumes.

Seulement, autant être honnête d’entrée de jeu, le zeste obtenu à l’aide d’une râpe microplane n’est de pas de bonne qualité. Là encore, il n’est pas rare que du blanc et donc de l’amertume soit présente dans les copeaux des citrons.

Les couteaux

Même problème que les deux propositions précédentes : les lames en acier inoxydable sont trop épaisses pour permettre un travail de précision.

Si vous décidez de zester des oranges avec des couteaux, vous aurez des copeaux épais et incluant la partie blanche (amère) des agrumes. Est-ce réellement ce que vous désirez ?

Si vous avez besoin de trancher des oranges avant de les passer au presse-agrume, utilisez des couteaux. Mais pour zester, il vaut mieux éviter.

Pourquoi le zesteur est-il absolument indispensable ?

Parce qu’en plus de ne retirer que le zeste, il donne des morceaux d’oranges/de citrons/etc. qui sont plaisants visuellement.

Posez la lame sur la peau et faites-la glisser pour obtenir des zestes d’agrumes absolument parfaits. Il n’est pas nécessaire de réfléchir ou de bien estimer les distances.

En ce sens, le zesteur est l’outil de cuisine le plus adapté pour avoir des zestes de qualité sans faire d’efforts. Essayez donc de démontrer le contraire.

Comment utiliser efficacement un zesteur ?

Il n’y a pas que le prix du zesteur qui le rende accessible à tous. Son mode de fonctionnement aussi est l’un de ces atouts majeurs.

Pour utiliser un zesteur, pas besoin d’être un chef étoilé ou une mamie gâteau expérimentée. Tout ce que vous avez à faire, c’est de suivre les trois étapes suivantes :

  • saisissez votre agrume dans une main et dans l’autre, votre zesteur ;
  • posez votre ustensile sur le haut du fruit et faites-le glisser vers le bas en exerçant une légère pression ;
  • une fois arrivé en bas, soulevez l’accessoire, replacez-le en haut et recommencez.

Placez un plat en dessous des agrumes pour récupérer leurs zestes. En fonction de l’épaisseur que vous désirez obtenir, appuyez avec plus ou moins de force.

À la recherche de recettes de cocktails incluant des zestes d’orange ?

Votre décision est prise : vous allez acheter un zesteur d’agrumes. Ne reste plus qu’à trouver des idées de cocktails vous permettant de l’utiliser. Justement, la Boutique du cocktail en a une à vous proposer.

Le 59’ zest

Pour réaliser ce cocktail à base de zestes d’agrumes, vous aurez besoin de :

  • quatre cl Rhum blanc ;
  • un trait Bitter ;
  • zestes d’une orange ;
  • zestes de citron jaune frais.

Dans un verre bas, versez directement les quatre cl de rhum blanc. Rajoutez ensuite un trait de Bitter avant de glisser les zestes d’oranges et de citrons jaunes. À l’aide d’un pilon pour cocktail, écrasez légèrement l’ensemble. Il ne vous reste plus qu’à rajouter des glaçons et à vous délecter de votre préparation.

Convaincu de l’utilité des zesteurs ? Vous serez heureux d’apprendre que sur La Boutique du cocktail, vous trouverez ces accessoires de cuisine à tous les prix.

Qu’attendez-vous pour en acheter un ? En complément, considérez également nos kits cocktail qui comprennent souvent des zesteurs parmi d’autres outils essentiels, vous permettant de compléter votre équipement de barman avec tout le nécessaire pour exceller dans l’art de la mixologie.