Panier

10% de réduction jusqu’au 30 avril avec le code : NEW10🍸

Sandrine Houdré Grégoire

Un Cocktail de Talent : Sandrine Houdré-Grégoire

Dans le monde des cocktails, une oasis de saveurs et d’arômes, une femme a su s’illustrer. Sa présence est aussi pétillante qu’une coupe de champagne et aussi mystérieuse qu’un cocktail de minuit. Son nom ? Sandrine Houdré-Grégoire. Cette mixologue experte a sculpté son nom dans le comptoir du très renommé bar parisien, le Murano.

L’Ascension d’une Reine du Cocktail

Originaire d’Orléans, la passion de Sandrine pour la mixologie ne s’est pas fait attendre. Elle a commencé sa carrière en travaillant pendant les saisons à Courchevel et à Gstaad. Elle a même eu l’honneur d’être la première femme embauchée derrière le bar du célèbre Byblos de Saint-Tropez.

En 2004, elle rejoint le bar Murano, un endroit chic et tendance, où la direction lui donne carte blanche pour exprimer sa créativité. Imaginez : plus de 300 références de vodka à disposition, une liberté totale pour composer de nouvelles recettes, et le défi de ravir une clientèle exigeante avec ses cocktails.

Murano : Le Royaume de Sandrine

Le bar Murano, avec son long canapé Chesterfield blanc et son impressionnante cheminée toujours en marche, est un havre de paix pour les amateurs de cocktails. Derrière le comptoir du Murano, Sandrine crée des cocktails ludiques et innovants, très prisés par la clientèle féminine.

Et si vous commandez un Bloody Mary, préparez vous à être émerveillé. Les Bloody Mary de Sandrine sont légendaires. Pas étonnant, avec plus de 300 références de vodka à sa disposition.

Sandrine Houdré Grégoire livre

Le Mélange Parfait

De la conception à la réalisation, Sandrine Houdré-Grégoire est la magicienne des cocktails. Chaque verre qu’elle prépare est une représentation de son dévouement, de son talent et de sa passion. Alors, la prochaine fois que vous vous rendez à Paris, n’oubliez pas de passer par le bar Murano. Qui sait, vous pourriez avoir la chance de goûter un cocktail signé Sandrine Houdré-Grégoire.